Karagoz-Hacivat de Bursa la Turquie.

0
973

KARAGÖZ  marionnettes en peau de chameaux et de buffle.

Karagoz-Hacivat de Bursa la Turquie.
Karagoz-Hacivat de Bursa la Turquie.

KARAGÖZ traduit: Oeil noir / fait parti du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Théâtre d’ombres créer au 16éme siècle à BURSA, aujourd’hui
spectacles d’enfants !
Est une distraction populaire en TURQUIE.
Les deux personnages principaux sont un illettré: KARAGÖZ, un autre éduqué s’exprimant en turc ottoman: HACIVAT, d’autres personnages pour alimenté les histoires divers et variées interviennent de temps à autre comme un ivrogne, un personnage au long cou, un nain, un arabe, un albanais, un juif, un grec ..

Karagoz-Hacivat de Bursa la Turquie.
Karagoz-Hacivat de Bursa la Turquie.

Les images sont projetés sur un écran de mousseline blanche, éclairées d’une lampe à huile qui créer les ombres , les marionnettes sont manipulé par des marionnettistes à l’aide d’une baguette de bois fixé à la marionnette.

Karagoz-Hacivat de Bursa la Turquie.
Karagoz-Hacivat de Bursa la Turquie.

Généralement tous les personnages sont interprété par le même marionnettiste qui peut également chanter et jouer du tambourin, il arrive que un apprenti l’aide.
Il est possible aujourd’hui de ramener ces marionnette sympathique en cadeau.

Elles sont d’environ 40 centimètres de hauteur, très coloré, bien belles, un plaisir pour les yeux. Sur une table ou sur un mur en décoration, ou pourquoi pas à votre tour jouer les marionnettiste pour la plus grande joie de vos enfants ou petits enfants.
Exporter cet art TURC en FRANCE perpétuerait la légende de 600 ans hors frontière.

ANECDOTE: Sous le règne du sultan ORHAN à  BURSA, pendant la construction de la mosquée; il y avait deux hommes très drôle qui faisaient rire tous les ouvriers , et qui donc faisaient retarder les travaux.
Le sultan en colère fît  ordonner l’exécution de ces hommes.
Très triste après coup de son acte, il aurait demandé à son vizir de refaire vivre l’âme de ces deux hommes que tout le monde appréciait.
Le vizir eu l’idée de créer deux personnages en marionnette qui raconteraient des histoires drôle. Voila comment serait né KARAGÖZ et HACIVAT !

LAISSER UN COMMENTAIRE