ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

0
1147

le mois du Ramadan Istanbul

Pendant le mois de ramadan à Istanbul, les stambouliotes prient et pas seulement, ils se rendent visite, ils aident ceux qui en ont besoin et ils font preuve de partage aussi.

Le ramadan est avant tout un mois de spiritualité pour tous les musulmans. Le vrai sens du mois de ramadan et du jeûne est d’arrêter d’être negatif, de maîtriser son EGO, de rompre avec ses habitudes, de refréner ses désirs pour purifier son cœur.

Durant le mois de ramadan, le jeûne a pour but de purifier le corps et l’âme et de raffermir la volonté de l’homme contre les plaisirs corporels.

A partir de l’âge de l’adolescence tous les musulmans doivent faire le ramadan (sauf les malades, les personnes qui voyagent, les enfants et les femmes enceintes). Les musulmans qui font le ramadan ne doivent pas manger, boire, fumer et faire l’amour du lever au coucher du soleil. Pas seulement, ça ce que tout le monde sait, mais il ne faut pas insulter, dire du mal des autres, mentir, et être de mauvaise foie aussi. Comme vous voyez ce n’est pas si simple que ça, faire le ramadan.

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN
ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Le moment attendu: L’ezan

Les invitations à Istanbul sont très fréquentes au mois de Ramadan. On est invité par la famille, les amis ou les voisins pour le dîner.

Les restaurants se remplissent à l’heure de la rupture du jeune. On se rassemble autour de la table en attendant l’ezan, l’appel à la prière qui annonce la fin du jeûne. Des coups de canons sont également tirés par tout en Turquie pour informer les jeûneurs qui habitent loin des Mosquées.

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN
ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Il n’y a pas un plat propre au mois de ramadan mais il existe plusieurs aliments qui sont particulièrement consommés pendant ce mois, comme le pide “pain plat et rond”, doré au jaune d’œuf, ainsi que les dattes qui viennent de quatre coins du monde.

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN
ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Pour la rupture du jeûne, on commence par boire un verre d’eau ou manger des dattes avec des olives. Apres on déguste une grande variété de soupes, de viandes rouges et blanches accompagnées de riz ou de blé concassé “bulgur” et de la salade. Pour finor le repas en beauté on mange un dessert, comme le fameux “baklava” ou encore le dessert du ramadan le güllaç.

Güllaç, ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN
Güllaç, ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

A l’époque de l’empire ottoman, les riches préparaient dans leur résidence des tables d’iftar ouvertes au peuple.

Cette coutume est aujourd’hui préservée presque sur toute la Turquie. A Istanbul on érige de grandes tentes un peu partout, à Sultanahmet, Eyüp, Fatih, Laleli, Beşiktaş, Kadıköy pour distribuer gratuitement les repas de rupture du jeûne.

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN, L'hippodrom Istanbul
ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN, L’hippodrom Istanbul

Le repas du matin à Istanbul au son du tambour

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN
ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Le Sahur c’est un repas du matin, il faut le faire avant le lever du soleil et le chant du muezzin. Chaque jour très tôt le matin, le tambourin Ramazan réveille les musulmans de son quartier. Cette coutume existe depuis le temps où les réveils n’existaient pas encore.

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN
ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Au mois de ramadan ce qui est très spectaculaire c’est ce qui se passe après la prière du soir, qui autorise les fidèles à cesser le jeûne. Tous les stambouliotes se réunissent sur les places, sur les terrasses des restaurants. Dès que le muezzin entame la prière autorisant tout le monde se mettent à manger. Le moment le plus émouvant de la journée à ce moment j’adore être à Istanbul et fière d’être un stambouliote et de partager mon pain avec l’autre.

C’est ça le Ramadan.

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN
ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN
ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN
ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Ce qu’il faut savoir sur le mois de ramadan:

Il dure 30 jours
Le jeûne dure du lever du soleil au coucher du soleil le soir. Il est donc autorisé de manger entre le coucher et le lever du soleil.
Il faut s’abstenir de boire, manger, d’avoir des pensées néfastes, injurier, faire l’amour.
Les malades, les femmes enceintes ou ayant des circonstances atténuantes n’ont pas l’obligation de jeûner.
C’est aussi le mois de la modération, il faut absolument éviter l’excès dans la nourriture, dans les achats et dans l’apparence extérieure etc…

3 mots à savoir:

Sahur – Le moment où le jeûne commence (dans la nuit).
Iftar – Le moment où il faut rompre le jeûne (dans la soirée).
Teravih Namazi – Le nom de la prière prononcée le soir.

Les 3 questions des touristes qui visitent un pays musulman pendant le mois de ramadan sont les suivantes:

1 – Est-ce que les restaurants sont-ils fermés pendant le mois de Ramadan en Turquie ?
2 – Est-ce qu’on peut manger ou boire dans la rue pendant le mois de Ramadan à Istanbul?
3 – Faut-il se couvrir la peau plus que d’habitude?

ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN
ISTANBUL PENDANT LE RAMADAN

Voici les réponses à vos questions sur le Ramadan en Turquie

1 – Les restaurants restent ouverts en journée, et en soirée. Ils sont moins fréquentés à la journée que d’habitude, mais pleins le soir.
les soirs de ramadan, grand nombre de restaurants mettent en place des menus spéciale. Il s’agit un menu fixe qui est servit pour la rupture du jeûne. Ce menu est composé d’une multitude d’entrées, de plats, de desserts, d’accompagnements, et boissons.

2. Pendant le mois de Ramadan, manger ou boire dans la rue n’est pas un crime en Turquie. Cependant, durant le mois de ramadan je vous conseille d’éviter de boire au nez des gens (dans le métro ou le bus etc…). Vous ne pouvez pas savoir si celui en face de vous jeûne, mieux vaut ne pas lui faire envie, il faut le respecter.

3. A Istanbul, habillez-vous comme bon vous semble, les turcs le font. Si par contre vous êtes dans une ville en plein centre de la Turquie, attention de ne pas avoir une jupe ou un short trop court.

LAISSER UN COMMENTAIRE